Buddha

Vision & Mission

Le Centre des Sciences Contemplatives Créatives (CSCC) fut développer pour créer un continuum de services pour les clients, et la formation des professionnels. La vision est de guider et de valoriser les individu(e)s à se connecter avec leur ressources de sagesse et de compassion, leur "Bouddha-nature", avec les techniques et pratiques de SCC. La mission du CSCC est d'offrir des services de psychothérapie, des groupes de compétences et pratiques avec une approche contemplative et créative, et des formations spécialisées avec une éducation contemplative et créative. 

La théorie des « Sciences Contemplatives Créatives » (SCC) est informée par les multiples formes des  sciences et des arts contemplatifs du Bouddhisme traditionnel et "Bouddhisme moderne" (McMahan, 2008). Les SCC sont aussi basées sur les dernières recherches scientifiques sur la psychologie Bouddhiste, la psychothérapie contemplative, les neurosciences et les interventions de pleine conscience et de compassion.

Au CSCC, nous reconnaissons les origines des Sciences Contemplatives Créatives (SCC) qui ont été conçus, développées et enseignées par des lignées ancestrales de maitres Hindouistes et Bouddhistes avant nous en Asie (de l'Inde au Tibet, de la Chine au Japon, et dans bien d'autres pays). Tous les cours et programmes qui sont offerts avec le Centre SCC sont informés par un nombre important de ses pratiques traditionnelles Bouddhistes de l'Est de l'Asie et par le "Bouddhisme moderne*" (McMahan, 2008) qui s'est développé en Europe et en Amérique depuis les années 1900. 

UN DOUBLE HERITAGE: NALANDA & SHAMBHALA

Le Centre des Sciences Contemplatives Créatives (CSCC) fut inspiré par les avancées du "Dharma dans l'Ouest" avec l'intégration du Dharma et des sciences contemplatives, la psychothérapie contemplative en Amérique du Nord et en Europe. Les pionniers en éducation contemplative tels que l'institut Nalanda (NY, USA), l'Université Naropa (Boulder, USA), Shambhala International, et bien d'autres à travers le monde. Cependant, la contribution des lignées ancestrales Bouddhistes est primordiale dans les SCC notamment avec l'Université Nalanda et d'autres écoles de l'esprit originaire de l'Asie. 

L'HERITAGE DE SHAMBHALA 

Les arts contemplatifs intégrés dans les sciences contemplatives créatives (SCC) et appliqués dans les programmes et cours d'éducation contemplative créative (ECC), ainsi que dans la thérapie contemplative créative (TCC) sont basés sur les enseignements et pratiques de Shambhala International. Ils ont été modifiés et adaptés pour répondre aux besoins des services proposés dans la structure théorique des SCC. Ces arts contemplatifs trouvent leurs origines dans les enseignements et pratiques des arts Dharma ancestraux Mahayanistes de différents pays d'Asie (spécifiquement l'Inde, le Tibet et le Japon).  

L'HERITAGE DE NALANDA

Nālandā était un monastère Bouddhiste (Mahavihara) reconnu dans toute l'Asie, qui servait de centre éducatif dans l'ancien royaume de Magadha (Bihar) en Inde. Il fut fondée au 5eme siècle A.D., pour propager la vision de Buddha à travers le monde et répandre ses enseignements sur la cessation de la souffrance pour tous les êtres.

 

Sur le modèle du monastère Bouddhiste Nalanda (5th c.) en Inde, aussi considérée par les historiens comme une des premières universités, les études comprenaient « les cinq sciences majeures » :

« Les cinq sciences majeures », aussi appelées « les sciences classiques » font parties des études principales: la Grammaire, la Logique, les Arts, la Médicine, et la Philosophie.  De plus, les étudiants recevaient aussi une éducation dans « les cinq sciences mineures » ou « sciences ordinaires ». Cela inclus: l'Astrologie, la Poésie, la Prosodie (les sons et la mesure des vers), la Lexicographie (la compilation des dictionnaires et l'étude des synonymes), la Composition Dramatique. Pourquoi ses sujets étaient considérés importants? La source des « cinq sciences majeures » vient du texte « Sūtra des Grands Moyens Habiles pour Remercier  (Le Bouddha) avec Gratitude" » qui adresse chacune des sciences à étudier l'une après l'autre" –

*Jamgon Kongtrul, p.9. 

Suivant la tradition Bouddhiste de ces "cinq sciences majeures", il était temps d'amener l’intégration des sciences et arts contemplatifs avec la conception d’un nouveau cadre théorique des Sciences Contemplatives Créatives (SCC) avec une approche psychothérapeutique. Ainsi des programmes et des interventions ont été développés pour explorer l'esprit, le corps et ses systèmes, les relations avec autrui, et l'environnement.

*McMahan, D. L. (2008). The Making of Buddhist Modernism. Oxford University Press, New York: NY.

*Prebish, C. S., Baumann, M. (2002). Westward Dharma: Buddhism beyond Asia. University of California Press, London: UK. 

*Kongtrul, J. (2012). The treasury of knowledge: Indo-Tibetan classical learning and Buddhist phenomenology. 

Copyright © 2020 Centre for Contemplative Creative Science. All rights reserved.

  • Facebook
  • Instagram